Attristée …

Écouter les informations apporte toujours son lot de bonnes et de mauvaises nouvelles.

Cette fois encore, malheureusement, le peuple américain a été touché de plein fouet par une de ces horreurs qu’on aimerait croire virtuelle.

Comment croire qu’on puisse tuer une personne ??

Alors comment peut-on en tuer plusieurs ??

Hommes, femmes, enfants … peu importe, c’est horrible. C’est vrai que lorsque cela touche des enfants, cela semble plus abominable, plus terrible. Je ne dirai pas le contraire. C’est sûrement mon coeur de maman qui se manifeste, qui hurle, pleure et saigne …

J’ai lu plusieurs articles sur le Net, les yeux brouillés et la gorge serrée. Certaines de mes amies sont américaines et elles ont eu le réflexe de protéger leurs enfants en les gardant auprès d’elles quelques jours. Je comprends, tout à fait, cette réaction. J’en aurais probablement fait de même, si ça avait été chez-nous !!

Ce jour-là, j’ai eu envie de serrer mes 3 Zouzous très fort et de leur dire combien je les aime et à quel point ils comptent dans ma vie.

Ce jour-là, je me suis blottie dans les bras de mon chéri (sans qu’il le sache, j’ai pleuré et j’ai tenté de me rassurer !!).

Ce jour-là, j’ai été égoïste et j’ai pensé à ma famille, aux personnes qui me sont chères.

Ce jour-là, j’ai aussi été très en colère … contre ce monde qui part à la dérive et qui se complaît dans la souffrance et le nombrilisme.

Je ne suis pas parfaite, loin de là. Personne ne l’est.

Mais j’éduque mes enfants dans le respect de soi-même, tout d’abord, ce qui amène le respect d’autrui.

La politesse, je leur inculque et suis très exigeante sur ce point.

L’amour, je leur en donne à chaque instant et surtout je le leur dis.

Pour moi, être parent ce n’est pas que des allocations qui tombent le 5 du mois ; accorder tout ce qu’ils demandent pour ne pas les entendre faire une crise ; jouer à la poupée grandeur nature ; entraîner des substituts à ce qu’on a échoué dans sa propre vie ; être la « bonne copine » ; j’en passe et d’autres …

Pour moi, être parent c’est des responsabilités envers de futurs adultes responsables et respectueux ; être pédagogue de la vie ; être un soutien et non un fardeau ; c’est une vraie job ; c’est de la patience, du temps et des crises de nerfs ; ce sont des règles simples ; des devoirs mais pas des contraintes … et surtout c’est de l’Amour. L’Amour, ça se multiplie, ça ne se divise pas !!

C’est dans ces moments-là qu’on se dit qu’on n’est pas si mal lottis. C’est dans ces moments-là que je remercie la Vie de m’avoir offert celle que je vis.

Enfin, mon coeur et mes pensées vont faire ces familles qui ont perdu un enfant, une soeur, un frère,  un mari, une femme, un(e) collègue, un(e) ami(e) … Mes condoléances les plus sincères … ce ne sont que des mots, mais ce sont les miens !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Évaluation*